3. Les inconvénients de l’utilisation de Facebook

  • Phénomène vie privée / vie publique

Aujourd’hui il est de plus en plus commun de livrer délibérément des informations personnelles nous concernant et d’observer la vie des autres sur les réseaux sociaux. Ce phénomène s’explique simplement par le fait que le réseau social Facebook pousse ses utilisateurs à afficher un maximum d’informations les concernant de sorte de pouvoir « utiliser » ces informations. De plus sur un réseau social tel que Facebook, la vie privée n’existe pas : on mène une « vie sociale », voire une « vie publique » !

Prenons par exemple le cas des relations professeurs élèves, nous avons choisi de vous présenter le témoignage de Natacha,  recueilli sur le site Le Monde au sein de l’article : « Quand vous êtes professeur, les élèves cherchent vos traces sur Internet »  publié le 11 Janvier 2011.

Professeur au Mexique, où les relations avec les élèves sont très liées à l’affect, je n’avais pas hésité à accepter bon nombre d’élèves sur mon compte Facebook, ainsi que leurs amis universitaires, tant est si bien que très rapidement j’ai eu comme « amis » la majorité des étudiants de ma filière.

Une autre collègue française faisait de même, jusqu’au jour où, par hasard, j’ai surpris une conversation en salle des professeurs qui critiquait ouvertement le fait que l’on voyait cette collègue, sur ses photos Facebook, dans des bars, une bière à la main, entourée d’élèves. Moi, personnellement, ça ne me choquait pas, mais ces critiques entendues m’ont fait réfléchir.

En effet, je suis gay, et mon compte Facebook comprend bon nombre de photos de ma petite amie ; sans le cacher, mais sans en faire état en classe, je me suis aperçue que j’avais fait rentrer virtuellement toute l’université dans ma vie privée, élèves, administration, direction… Et que si ça ne m’avait pas encore posé problème, rien ne me disait que ça n’allait pas être le cas un jour.

Puis il m’arrivait d’écrire de grosses bêtises aussi, sur mon mur, pour mes véritables amis : cela n’entamait-il pas ma crédibilité de professeur ? Sûrement.

J’ai donc commencé à m’auto-censurer, à enlever les photos compromettantes, jusqu’à ce que mon compte Facebook… ne serve plus à rien! Devant cette extrême absurdité, j’ai résolu le problème : j’ai effacé de mon compte tous mes élèves. Maintenant, je suis tranquille.

A partir de cet article nous pouvons expliquer que le lien entre la vie privée/publique a plusieurs limites qu’il ne faut pas franchir bien que Facebook reste une entrée dans la vie privée des utilisateurs. A force de franchir trop de limites on finit par se faire dépasser. Par exemple, dans le monde du travail cela peut engendrer un licenciement pour faute d’un employé ayant mis un statut concernant sa hiérarchie; cela peut engendrer un divorce : imaginez vous une femme mariée à son mari depuis 20 ans, découvrant grâce à un réseau social que son mari la trompe depuis des années, elle peut le découvrir par elle-même en regardant des messages ou par une amie qui a vu quelque chose qu’elle n’aurait pas dû voir par Facebook. Ce phénomène de mélange de ces « deux vies » est plus présent chez les adolescents ce qui engendre d’énormes conséquences car si un enfant de 14 ans est inscrit sur le réseau il ne connait pas tous les risques et sans se rendre compte il pourra discuter avec un pédophile ou avec une personne mentant sur son identité, d’où la sécurité et le fait de ne pas dévoiler sa vie est important dans ce réseau.

 

  • Confrontations d’idées sur le réseau

Le réseau amène à partager différentes idées entre « amis » qui peuvent amener à des conflits politiques, religieux ou éthiques. Les confrontations d’idées peuvent varier et permettent aux gens de s’exprimer, le fait de parler librement et sans aucune gêne peut être un point positif. Malheureusement il peut être aussi extrêmement négatif et peut même amener à blesser certains personnes  sur plusieurs points. Certaines fois les choses peuvent aller très loin : il est possible de trouver sur le réseau des propos racistes ou des propos insultants concernant un individu opposé à un groupe d’autres personnes. Des groupes ou des pages peuvent être créés et les utilisateurs tolérant ceci peuvent en faire partie ou non, tout le monde peut se rassembler et partager ses idées mais jusqu’à quel point ? De base Facebook laisse l’autorisation aux utilisateurs de créer ces pages, ce qui ne devrait pas être accepté mais le problème est que les gens aimant ces pages autorisent ces conflits et la liberté d’expression, d’où le problème majeur de ce réseau alors si les usagers signalent ces pages elles seront supprimées mais le fait est qu’elles sont quand même présentes et tolérées.

3. Les inconvénients de l'utilisation de Facebook dans non classé image31-300x225

Exemple de page à caractère raciste sur Facebook

 

  •  Vente d’informations personnelles concernant les utilisateurs par Facebook 

Le réseau utilise différentes informations concernant ces internautes de manière variée et à but différent. Cette vente d’information personnelle est faite de manière naturelle par le réseau, ce qui ne choque pas forcément les utilisateurs mais c’est un point important qui peut engendrer certains retours qui ne sont pas forcément positifs. Le site peut se permettre d’utiliser toutes les informations que ce soit sexe, âge, préférence sexuelle, politique, religieuse… Ainsi les utilisateurs ne peuvent avoir le contrôle de leur vie privée sur le réseau. L’avis des utilisateurs n’est pas demandé même si c’est ce qu’on nous laisse croire et penser. Oui c’est vrai : il est dit que nous pouvons modifier nos paramètres de confidentialité ainsi que nos paramètres de compte mais encore faut-il savoir s’en servir et appliquer nous même notre sécurité. Lors de l’inscription, un membre ne se doute pas que ces informations peuvent être utilisées. De base son inscription sur le site a un but différent, c’est alors au fur et à mesure que les membres finiront par le remarquer ou non.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      

confidentialite-234x300 dans non classé

Les paramètres de confidentialité permettant aux utilisateurs de protéger leurs informations.

« 2005-2010 : comment Facebook a bradé notre vie privée » de Nicolas Kayser-Bril, Co-fondateur de Journalism++, sur le site d’information Rue89.com

0 Réponses à “3. Les inconvénients de l’utilisation de Facebook”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Pourquoipasledire |
Qui Verra Verra |
Agtinternational11 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pasmonclerst
| Jecreeunestartup
| Rostigrabenteam